Deaf Journalism Europe : Habiliter le journalisme sourd en Europe

Nous voulons promouvoir et développer le journalisme sourd à travers les langues des signes ! Notre consortium est composé de sept organisations engagées de sept pays différents, et nous travaillons ensemble pour améliorer les compétences des journalistes sourds et développer des formats d’information plus accessibles.

À propos de notre projet

Le projet vise à révolutionner le journalisme pour la communauté des Sourds en Europe en créant un réseau collaboratif d’organisations médiatiques dirigées par des Sourds. En mettant l’accent sur l’innovation, la collaboration, la diversité, l’impartialité et la qualité, le projet cherche à combler l’écart important dans le journalisme sourd et l’accessibilité des médias.

Les éléments clés comprennent la production de contenus d’information dans les langues des signes nationales, adaptés aux besoins spécifiques des personnes sourdes, et l’élaboration de normes journalistiques pour le public sourd. Le projet vise également à former une nouvelle génération de journalistes sourds, élargissant ainsi le bassin de professionnels pouvant contribuer au journalisme axé sur les Sourds.

Promouvoir le journalisme sourd
Créer des formats d’actualités accessibles
Diffusion des bonnes pratiques et des solutions
Développement d’un modèle économique durable

En outre, le projet explorera des modèles commerciaux pour les organisations médiatiques dirigées par des Sourds, améliorant ainsi leur viabilité financière. Il s’engagera également dans de vastes efforts de diffusion pour atteindre les publics sourds et les parties prenantes à travers l’Europe.

En fin de compte, le succès du projet sera mesuré par son impact sur les personnes sourdes, la croissance des organisations médiatiques dirigées par des sourds et sa capacité à favoriser la collaboration et l’innovation dans le journalisme sourd aux niveaux national et européen.

Objectifs

Les principaux objectifs du projet sont de révolutionner et d’élever le journalisme pour la communauté sourde en Europe, en comblant le fossé important en matière d’accessibilité et de représentation des médias.
Innovation : Le projet cherche à remodeler la façon dont les personnes sourdes perçoivent le journalisme en leur fournissant du contenu d’actualité quotidien en langue des signes, en favorisant la pensée critique et en améliorant leur accès à l’information. Grâce au journalisme d’investigation et à un flux continu d’informations, il vise à remettre en question les récits traditionnels et à créer un changement de paradigme dans le journalisme sourd.

Collaboration : En établissant un partenariat européen de collaboration d’organisations médiatiques dirigées par des Sourds, le projet vise à mettre en commun les ressources, l’expertise et les réseaux. Il favorise la coopération dans la production de contenu, l’élaboration de normes et le partage des meilleures pratiques. La collaboration s’étend également à l’engagement avec des agences de presse établies et des associations nationales de sourds (NAD) pour promouvoir l’accessibilité et l’inclusion.

Diversité : Le projet reconnaît le besoin de diversité au sein de ses propres équipes et contenus. Il cherche activement à impliquer des journalistes sourds issus de divers horizons, notamment LGBTQIA+, BIPOC, DeafBlind et des femmes. Cet engagement en faveur de la diversité s’étend à l’influence du projet sur le paysage médiatique plus large, rendant les professionnels sourds visibles et favorisant l’inclusion.

Impartialité et indépendance éditoriale : Il est crucial de garantir l’indépendance du journalisme. Les partenaires du projet s’engagent à maintenir la liberté éditoriale et la protection des journalistes susceptibles de couvrir des sujets sensibles, respectant ainsi la Charte des journalistes de Munich.

Qualité : Le projet accorde une grande importance à la qualité de ses résultats, notamment des articles de presse, des normes et du matériel de formation. Des processus réguliers de contrôle de qualité et d’évaluation garantissent que le projet atteint efficacement ses objectifs.

Mission

La mission de ce projet est de révolutionner le journalisme sourd en Europe. En fournissant des informations quotidiennes en langue des signes, en favorisant la collaboration entre les organisations médiatiques dirigées par des Sourds, en promouvant la diversité et l’impartialité et en garantissant un journalisme de haute qualité, le projet vise à autonomiser la communauté des Sourds. Sa mission est de rendre l’information accessible, informative et inclusive, tout en remettant en question les récits conventionnels et en plaidant pour la reconnaissance du journalisme sourd en tant qu’élément vital et respecté du paysage médiatique. En fin de compte, le projet cherche à créer un changement de paradigme, renforçant la pensée critique des personnes sourdes et leur permettant de s’engager pleinement dans le monde du journalisme et des médias.

Philosophie

La philosophie de ce projet est fondée sur l’inclusion, l’autonomisation et l’innovation. Il adhère au principe selon lequel les personnes sourdes devraient avoir un accès égal aux nouvelles et à l’information, en façonnant des récits qui reflètent leurs expériences et leurs préoccupations. Le projet valorise la collaboration, la diversité et l’impartialité, dans le but de créer un paysage médiatique où les voix des Sourds ne sont pas seulement entendues mais célébrées. Il plaide en faveur du pouvoir transformateur du journalisme dans les communautés sourdes, en remettant en question les normes existantes et en favorisant la pensée critique.

Formats d’actualités

Formats d’information accessibles en sept langues des signes

Nos partenaires de projet produisent des informations dans des formats accessibles dans sept langues des signes différentes et développent les normes journalistiques requises pour répondre aux besoins des communautés sourdes.

DNieuws est une plateforme d’information en langue des signes néerlandaise et est gérée par notre partenaire de projet Turkoois de Groningen, aux Pays-Bas. Vous pouvez retrouver DNieuws sur leur site Internet, Instagram et Facebook.

La section « Notizie15 » de « Il Labiolettore » publie un recueil d’actualités en 15 minutes les lundis, mercredis et vendredis sur YouTube. La plateforme « Il Labilettore » est gérée par notre partenaire de projet italien Fenice Turchese. Vous pouvez également les retrouver sur leur site Internet, Instagram et Facebook.

Média’Pi! est un média en ligne indépendant et à but non lucratif basé à Paris, en France, proposant des informations nationales et internationales en langue des signes française (LSF) et en français. Vous pouvez également les retrouver sur Instagram et Facebook.

Správy SPJ est une plateforme d’information en langue des signes slovaque de DeafStudio à Prešov, en Slovaquie. Vous pouvez retrouver la plateforme sur leur site Internet, Instagram et Facebook.

Teckenrapport est un site d’information en langue des signes suédoise géré par Teckenbro d’Örebro, en Suède. Vous pouvez trouver des actualités et des rapports sur leur site Web, Instagram, Facebook et YouTube.

« Taubenschlag täglich » fait partie du site Web Taubenschlag, géré par manua de Berlin, en Allemagne. Ce projet est une source d’information quotidienne en langue des signes allemande et peut être consulté sur Instagram pour rester informé.

VGT News est une plateforme d’information en langue des signes flamande et est gérée par Visual Box de Gand, en Belgique. Vous pouvez retrouver la plateforme sur leur site Internet, Instagram, Facebook et YouTube.

Les partenaires

Nos partenaires de projet dédiés

Nos partenaires de projet sont une partie essentielle de ce projet. En collaboration avec sept excellentes organisations de sept pays différents, nous travaillons pour atteindre l’objectif de notre projet : améliorer et développer le journalisme sourd en Europe.